Courses

Grosu remporte la 3ème étape du Tour de Qinghai Lake!

Ayant goûté aux joies de la victoire la veille, les Marseillais ont décidé de renouveler l’expérience aujourd’hui, pour la 3ème étape du Tour de Qinghai Lake!

Et cette fois-ci, c’est le Roumain Eduard Grosu qui a eu droit aux lauriers. Un honneur bien mérité, car l’étape du jour n’était pas des plus faciles pour le sprinter.

Un col de 3827m d’altitude exactement ponctuait le parcours, à mi course plus précisément. Dans le groupe de tête, tout comme Jérémy Leveau et Rémy Rochas, Grosu connaîtra pourtant un petit problème mécanique, qu’il parviendra à régler. Mais cela le distancera des avant-postes, et sur un terrain pas des plus avantageux pour lui. Grâce à l’aide de ses coéquipiers, il parviendra cependant à rentrer sur la tête de course et ainsi à disputer la victoire d’étape, sur un groupe de 45 coureurs à l’arrivée.

Le Roumain remporte ici sa 2ème victoire de l’année.

Eduard Grosu : « J’avais déjà gagné l’année dernière alors j’ai demandé à mes coéquipiers de travailler pour moi aujourd’hui. C’était une étape très difficile parce que la montée à mi parcours culminait à 3827m d’altitude. A 4km du sommet nous étions une trentaine de coureurs dans le groupe de tête mais j’ai un petit souci mécanique; je demande à Jérémy (Leveau) de m’attendre et de faire mon tempo pour arriver au sommet avec le moins d’écart possible. Jérémy a travaillé dur pour que l’on revienne sur le premier groupe! Dans le final, Rémy (Rochas) et Jérémy préparent mon sprint et m’amènent jusqu’aux 200 derniers mètres. Je « n’ai plus » alors qu’à faire mon possible pour répéter la victoire de l’an passé! Je tiens à remercier tous mes coéquipiers et à dédier cette victoire à ma future fille qui arrivera le mois prochain et qui s’appellera Eva! »

Hristo Zaikov (directeur sportif) : « C’était une étape très difficile avec un col hors-catégorie à plus de 3800m d’altitude! Jérémy Leveau a fait un très gros travail pour faire recoller Eduard Grosu au groupe de tête, et sur le final, l’aide de Rémy Rochas a également été précieuse. On a eu droit à une belle cohésion d’équipe! »